Violences

Attribut des comportements sexuels brutaux, imposés sous la contrainte. Or, cette coercition, même cruelle, peut ne pas être une « maltraitance » au sens juridique du terme, dès lors qu’elle est « contractuelle ». Le consentement est donc l’unique facteur départageant les sévices librement consentis des abus punissables, les excès du S/M hard* des violences domestiques, par exemple.

Viol

Qualification aggravée des agressions avec violence, contrainte, menace ou surprise, pour peu qu’il y ait eu « acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit ». Cette nouvelle rédaction du code pénal permet, notamment, de qualifier des agressions sexuelles dont les hommes sont aussi victimes.

« retour au lexique