Lubrifiant

De très nombreuses circonstances (des infections génitales aux sévices de la ménopause) perturbent « l’écosystème » de la flore vaginale* et entravent la lubrification : le recours à des agents lubrifiants artificiels est ainsi de bon aloi, afin d’éviter les risques de dyspareunie*.

« retour au lexique