Transvestisme

Usurpation ponctuelle des vêtements, des mimiques et des attitudes du sexe opposé au sien. Chez l’homme, perruques et seins postiches renforcent le leurre. Chez la femme, l’accoutrement « à la garçonne » butte sur une mode unisexe qui en  amoindrit la typologie masculine, et oblige à exagérer des suggestions plus comportementales.

Transformisme

L’accentuation de la transformation de l’apparence peut franchir d’autres étapes, de la chirurgie esthétique, à la prescription d’hormones adverses qui vont cette fois durablement modifier les caractères sexuels et perturber le métabolisme.

« retour au lexique