Mutilation génitale

Toute modification intentionnelle et collective, médicalement non justifiée, de la configuration extérieure des organes génitaux. Chez l’homme le prépuce* focalise la majorité des découpages – circoncision*, supercision (le prépuce est tranché en deux sur le dessus) – alors que dans la « subincision » c’est la face ventrale de la verge qui est ouverte de bout en bout, jusqu’à l’urètre*. Chez la femme le clitoris est incisé ou, dans d’autres ethnies, excisé*. Châtiment Les mutilations génitales sont des archives, encore illisibles, de l’histoire de l’humanité. Mis à part les tortures et les supplices, qui impliquent une intention punitive, les mutilations génitales ont absolument toutes en commun d’incarner un châtiment comme droit d’entrée dans le groupe.

« retour au lexique