Mouvements du coït

Va-et-vient alternatif qui amplifie l’excitation par friction des téguments. Seulement trois manières de bouger – mouvements amples ou non, lents ou rapides, forts ou en douceur – et trois directions des poussées – rectilignes, latérales, ou en « arabesques » – limitent à neuf, au grand dam des crâneurs, l’entier répertoire des styles copulatoires. Simulacres Afin de sauvegarder la virginité, par mesure de contraception, ou par jeu, la friction des sexes dans les creux et sur les bosses des corps s’anime des mêmes mouvements que ceux du coït.

« retour au lexique