Pilule

Nom générique de la contraception chimique orale : petits comprimés dosés à des quantités désormais réduites d’hormones de synthèse. Leur présence dans le sang va leurrer les organes cibles, du cerveau à l’ovaire* et, simulant une grossesse, les mettre au repos : l’ovulation est inhibée, l’infertilité provisoirement assurée.

Hémorragie de privation

Expression donnée aux fausses règles qui surviennent lors de la période d’arrêt d’une semaine, préconisée entre deux plaquettes de pilules.

« retour au lexique