Lapinage

Terme de pensionnat de garçons du XIX° siècle désignant le penchant de l’un d’eux à masturber ses camarades, soit sous la contrainte, soit par amour du vice.

« retour au lexique