Eupareunie

Le préfixe grec « eu » désignant le bien, il s’agit donc ici du contraire de la dyspareunie*, à savoir un coït sans peine et sans reproches.

« retour au lexique