Castration

Mutilation définitive qui détruit accidentellement ou non les organes de la procréation, testicules et ovaires. L’indication chirurgicale obéit le plus souvent au traitement des cancers. Lié à la notion de « complexe* » la castration désigne le niveau d’anxiété que peuvent inspirer chez l’enfant et chez l’adulte immature, des menaces imaginaires d’amputation de la virilité. Castration chimique La prescription « d’anti-hormones mâles » dans le but d’annihiler les comportements sexuels d’un délinquant, a pour conséquence en effet d’éteindre toute pulsion en abaissant à zéro les taux d’androgènes*, mais le terme de castration est abusif car à l’arrêt du traitement la fonction endocrinienne redevient normale.

« retour au lexique