AGIR pour la SANTÉ SEXUELLE des jeunes dans la cité

CONFLITS ET VIOLENCES CONJUGALES
22 mars 2016
La virilité fait-elle l’homme ?
26 avril 2016

Séminaire d’initiation à la pédagogie de l'intimité chez les ados

Prologue

Face aux défis lancés à la jeunesse par le climat de crise sociétale qui bouleverse ses repères et ses perspectives, l'émergence d'une prise de parole sécurisante des adultes qui les guident traduit une réelle volonté politique d'y résister.
Quels sont les enjeux en lisse ?
Trois types d’actions institutionnelles couvrent déjà le champ d'un tel engagement citoyen : l'instruction, l'écoute et la prévention.

Instruire, dans le but avéré de débattre du civisme, de la laïcité, de l'égalité de tous devant la Loi, du sens moral, de l'art de vivre ensemble.
Écouter, afin de reconquérir une crédibilité affaiblie, de créer un climat de confiance, de découvrir et éveiller des talents.
Prévenir le lent glissement vers la précarité morale et matérielle, en devançant les menaces d’inégalités et de discrimination, en encourageant les mesures de protection sanitaire et de lutte contre le désœuvrement.

Or, la construction d’un horizon respectueux de la diversité des valeurs éphémères des jeunes ne peut aboutir qu’à l’aune d’une démarche globale, c’est-à-dire sans honte et sans reproches d’emprunter les voies périlleuses d’une rhétorique concernant leur vie privée.

Finalement, dans le répertoire funeste des points de vulnérabilité existentielle des adolescents, la question sexuelle demeure le thème fantôme par excellence, à la fois le plus dénoncé publiquement et le plus embarrassant. Tout se passe depuis des décennies – les circulaires FONTANET posant les premières pierres de l’éducation sexuelle dans les milieux scolaires fêtent leurs quarante ans - comme si la transmission de générations à générations d’un savoir aimer et des valeurs qui doivent l'encadrer, relevaient d'un exercice insensé.

Parmi les obstacles qui entravent à tort ou à raison l'engagement franc et collectif des milieux professionnels dans ce devoir d'ingérence pédagogique, le plus souvent cité concerne la carence de formation spécifique. La défection des référents universitaires dans la préparation des différentes catégories d'acteurs de santé publique et des partenaires médicosociaux est en effet un handicap authentique et… typiquement français. Nul doute par exemple que dans les zones urbaines sensibles qui concentrent déjà des handicaps de tous ordres, le cumul de l'ignorance et des tabous sexuels n'assombrisse les perspectives de succès des actions menées en leur faveur.

Une approche humaniste de l'intimité et de la parentalité

Afin de pallier les déboires d'un débat pérenne sur l'objet et des limites de l'éducation à la vie sexuelle, nous sommes convaincus que la sortie de cet état d'apesanteur passe par un effort manifeste de formation continue et d'évaluation des pratiques, dans l'optique actuelle des recommandations de l'Etat, dictées notamment en direction des professions de santé.
A cet égard, l'Institut de sexologie, fondé en 1976, organisme déclaré de formation, a acquis une expertise considérable et reconnue dans l'exécution d'enseignements postuniversitaires destinés à tous publics, aussi bien en France qu'à l'étranger.
Le programme que nous proposons ici vise à préparer sur le fond et la forme les divers acteurs impliqués dans un accompagnement réfléchi et résolu des jeunes. A terme, réussir à prendre la parole dans le domaine si délicat de leurs turbulences intimes peut alors assumer la charge d'abroger la "loi du silence" qui prévaut aujourd'hui. Mais le simple énoncé d'un sommaire de sujets traités reste inadéquat si l'on néglige d'en décrire l'étayage théorique. A l'Institut, la charpente idéologique qui soutient l'édifice du savoir est l'humanisme, fixant un cap opérationnel clairement orienté vers le triptyque de la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité.

Le programme

Le projet se déploie en deux temps :

Un tronc commun développé sur une journée de cours magistraux et de discussions, est sensé fournir une base de connaissances indispensables à l'acquisition d'un permis de penser la sexualité et la fonction érogène.
Ces généralités constituent ainsi un dénominateur commun de références conceptuelles, capable d'unifier les équipes autour d'une vision assez homogène de l'existence et du bonheur.
À cet ensemble de révisions de connaissances théoriques s'ajoutent quatre ateliers interactifs d'une journée aux attributions plus spécifiques, qui permettent d'aborder sur un mode conversationnel des thèmes de pratique quotidienne plus personnalisés. La vocation de ce mode d'échanges moins directifs est conforme aux attentes propres à la dynamique de groupe en termes d'autoévaluation et d'analyse comportementale.

Qui est concerné ?

Cette formation s'adresse principalement aux acteurs de terrain du secteur social, aux élus chargés des affaires sociales et de la protection des jeunes, aux infirmières scolaires, aux conseillés conjugaux et aux responsables de centres de planning impliqués dans le conseil contraceptif et la prévention de la grossesse chez les mineures, les responsables du secteur associatif voué à la l'information sexuelle en matière de lutte contre les IST, l'usage de stupéfiants, la prostitution… ou tout professionnel concerné par la santé des jeunes et leur avenir.

Inscription

Les modalités de participation aux ateliers sont discutées lors d'un entretien préliminaire.
Les candidats en formulent la demande (lettre de motivation + CV) adressée à l'Institut
  • Par voie postale : Institut de sexologie 57 rue Charlot à Paris 75003
  • Par e-mail : contact@sexissimo.fr

  • L'organigramme prévisionnel

    TRONC COMMUN

    Découvrir la sexologie L'ontogenèse de la sexualité Biologie de la reproduction Adolescence et puberté L'identité et le genre Plaisir et orgasme

    Atelier 1

    TABOU

    La norme et l'ordre
    L'histoire des violences
    La pornographie
    Victimologie
    Secret et signalement

    Atelier 2

    SANTE SEXUELLE

    L'entrée dans la sexualité
    Les rituels dits "à risques"
    Contraception et IVG
    Prévention des IST
    Drogues et sexualité

    Atelier 3

    CLINIQUE

    L'amour
    Sensualité et érotisme
    La haine et le dégoût
    Les échecs et les pannes
    Dépannage

    Atelier 4

    ÉDUCATION

    Informer et accompagner
    Sexisme et vulnérabilité
    Civisme, respect, dignité
    Devenir, être adulte
    Famille et filiation

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    //]]>